Maroc-Amérique latine: Forum à Rabat sur la coopération Sud-Sud

admin
À la UneMarocslider
5 mars 2022
Maroc-Amérique latine: Forum à Rabat sur la coopération Sud-Sud

Assahafa.com

« Maroc-Amérique latine : Une coopération Sud-Sud en marche », tel est le thème d’un Forum organisé, vendredi à l’Université Mohammed V de Rabat, dans le cadre du renforcement de relations bilatérales entre le Maroc et l’Amérique Latine, qui ont connu des progrès considérables à tous les niveaux au cours des dernières années.

Cet événement, tenu en format hybride, a été une occasion pour des hommes politiques, des diplomates, des experts et des universitaires d’échanger sur les moyens de promotion des relations entre les deux parties et la mise en place de ponts favorisant la connaissance mutuelle, indique l’Université dans un communiqué.

Il était aussi question de réfléchir sur la dynamique qui caractérise actuellement le rapprochement mutuel entre les deux régions afin d’explorer de nouvelles opportunités de coopération Sud-Sud aux niveaux politique, diplomatique, économique, commercial, scientifique, académique et culturel, pour la construction de relations plus prospères.

Ce forum s’est déroulé en deux panels, au cours desquels d’éminents participants ont abordé les aspects les plus pertinents de la coopération entre les deux parties.

Ainsi, le premier panel intitulé « Dynamique des relations politiques et diplomatiques » a mis en exergue la particularité et l’excellence des relations bilatérales entre le Maroc et l’Amérique Latine, tout en soulignant la dimension atlantique du Maroc.

On a aussi rappelé le rôle que joue le Maroc et qu’il pourrait jouer concrètement dans la coopération Sud-sud en tant qu’acteur régional pour le rapprochement entre le Monde arabe, l’Afrique et l’Amérique latine, ainsi qu’envisager de nouvelles perspectives de coopération pour consolider les attentes en faveur des générations futures.

Le deuxième panel « Relations académiques et culturelles : situation actuelle et opportunités pour le futur », s’est intéressé, quant à lui, à la mise en valeur du patrimoine historique, humain et culturel partagé entre les deux régions comme moteur de coopération. et à la consolidation de a coopération universitaire et culturelle qui sert d’instrument de diplomatie parallèle, en mettant l’accent sur la coopération universitaire et les réalisations concrètes existantes.

Les panelistes ont, en outre, débattu des mécanismes à même de renforcer le dialogue entre les civilisations dans le respect de la diversité culturelle.

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!