La leader syndicale Pascale St-Onge fait le saut avec les libéraux fédéraux

journaliste2
À la UneCanadaslider
17 juillet 2021
La leader syndicale Pascale St-Onge fait le saut avec les libéraux fédéraux

Assahafa.com

Figure connue du monde syndical et médiatique, la présidente de la Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC-CSN), Pascale St-Onge, annoncera samedi qu’elle portera les couleurs du Parti libéral du Canada (PLC) aux prochaines élections fédérales.

Alors que les rumeurs d’élections fédérales s’intensifient, l’opération des partis politiques pour recruter des candidats bat son plein.

Radio-Canada a appris que Pascale St-Onge devrait être investie par acclamation samedi comme candidate libérale dans Brome-Missisquoi. Vendredi, l’actuelle députée de la circonscription, l’ancienne olympienne Lyne Bessette, a annoncé qu’elle ne se représentera pas pour des raisons personnelles.

À la tête de la FNCC-CSN, Pascale St-Onge s’est retrouvée au front face à la crise qui secoue l’industrie des médias. Elle a notamment contribué à transformer en coopérative les journaux du défunt Groupe Capitales Médias.

Mme St-Onge a démissionné vendredi de son poste de présidente de la FNCC-CSN.

Les responsables du PLC

avaient clairement indiqué vouloir recruter plus de femmes en vue de la prochaine campagne.

La campagne se dessine

En coulisses, la candidature de Mme St-Onge est vue comme une bonne prise, alors que le PLC

a fait de l’aide aux industries culturelles un thème important ces derniers mois.

Ce printemps, Mme St-Onge avait publiquement défendu le projet de loi C-10 des libéraux qui vise à soumettre les géants du web à la Loi sur la radiodiffusion, en les forçant à financer la création de contenu canadien.

C’est une candidate qui va nous permettre de jouer encore plus la carte de la culture et couper l’herbe sous le pied au Bloc québécois, a indiqué une source libérale.

Au Québec, un affrontement se dessine entre les troupes de Justin Trudeau et celles d’Yves-François Blanchet à la veille du possible déclenchement d’une campagne estivale. Le champ de bataille devrait se concentrer principalement sur la Rive-Nord et la Rive-Sud (Montréal) où ont eu lieu des courses serrées en 2019.

Pascale St-Onge réside à Orford dans la circonscription de Brome-Missisquoi de manière permanente depuis 2020.

En date du 16 juillet, le PLC avait 202 candidats investis, sur un total de 338 circonscriptions.

Source: Radio-Canada

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!