INDH/Ouarzazate : La programmation budgétaire de l’année 2020 accorde une priorité aux secteurs sociaux

journaliste3
À la UneMarocslider
13 août 2020
INDH/Ouarzazate : La programmation budgétaire de l’année 2020 accorde une priorité aux secteurs sociaux

Assahafa.com

La programmation budgétaire 2020 de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au niveau de la province de Ouarzazate est caractérisée, particulièrement par la priorité distinguée accordée au secteur de la santé, à l’eau potable et au soutien des personnes en situation difficile.

Dans le détail, le montant global des crédits programmés au titre de l’année 2020 et des conventions signées durant la même année s’élève à 519.024.233 DH, selon la Division de l’action sociale relevant de la Province de Ouarzazate. La même source indique que les projets adoptés par le Comité provincial de développement humain (CPDH) sont au nombre de 79, dont 76 projets afférents aux programmations et 3 programmes relatifs aux conventions. Ils concernent 17 communes, soit la totalité des communes de la Province de Ouarzazate.

S’agissant du programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural, quelque 20 projets sont programmés d’un montant de 15.950.000 DH alors que 51 projets sont programmés dans le cadre des quatre programmes de la 3ème phase de l’INDH d’un montant de 29.075.333 DH. Quelque 05 projets sont programmés dans le cadre du programme « Soutien à la mise en œuvre de l’INDH » d’un montant de 880.000 DH.

La même source souligne que certaines conventions signées en 2020 sont d’une importance capitale, dont la convention relative à l’Amélioration et au Renforcement des Services de Santé à la Province d’Ouarzazate (444.183.900 DH) et la convention relative à la création d’un Centre Régional de formation dans les Métiers de l’Education Inclusive (12.000.000 DH). Il s’agit aussi de la Convention relative à la réalisation d’un complexe social multifonction au profit des enfants en situation d’abandon à la ville d’Ouarzazate (16.935.000 DH), dont le porteur du projet est la Ligue Marocaine pour la Protection de l’enfance.

Source: AvecAgences

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!