LES RELATIONS BILATERALES DE QUALITE ENTRE LE MAROC ET LE CANADA RENFORCEES PAR LA COOPERATION MILITAIRE

admin
2020-02-12T19:19:12-04:00
À la UneCanadaEntrevueInternationalMarocpolitiqueQuébecslider
12 février 2020
LES RELATIONS BILATERALES DE QUALITE ENTRE LE MAROC ET LE CANADA RENFORCEES PAR LA COOPERATION MILITAIRE

Assahafa.com

Dans le cadre de la coopération militaire conjointe entre le Canada et plusieurs pays amis et alliés, et après une première session tenue en Tunisie en février 2019, les Forces armées canadiennes ont piloté, en décembre dernier, une deuxième session de formation en français au Maroc, et ce au profit d’officiers marocains et d’officiers en provenance de pays africains dont notamment le Mali, le Bénin et la Côte d’Ivoire.

C’est ainsi qu’une délégation de quatre officiers supérieurs des Forces armées canadiennes, conduite par le Colonel Steve Jourdain, directeur des capacités interarmées des Forces armées canadiennes et ancien commandant du 3e Bataillon du Royal 22e Régiment du Canada, avec l’appui du département de la coopération militaire canadienne, a dispensé, dans la ville d’Agadir (centre-ouest du Maroc), au profit des officiers bénéficiaires, une formation axée sur les processus de planification et de conduite des opérations militaires.

Screenshot 20200212 135723 Telegram - Assahafa

Et c’est pour expliquer les tenants et aboutissants de cette session de formation, ainsi que son intérêt, que le Colonel Jourdain a bien voulu accorder un entretien exclusif (sur lequel nous reviendrons plus en détails dans un prochain article) au journal Assahafa.com représenté par son directeur, Abderrahmane Adraoui.

Le haut responsable militaire canadien a tenu à préciser que lui et les membres de sa délégation ont bénéficié de tous les égards protocolaires durant leur séjour de deux semaines au Maroc, tant au niveau de l’accueil qu’au niveau de l’hébergement. Tout en remerciant chaleureusement les Forces armées royales marocaines pour leur accueil, le Colonel Jourdain a vanté le professionnalisme et la disponibilité des officiers marocains qui ont prêté attention à chaque détail pour que le séjour de la délégation canadienne se déroule dans les meilleures conditions.

IMG 20200211 WA0008 - Assahafa

《 Le Colonel Steve Jourdain, directeur des capacités interarmées des Forces armées canadiennes et le directeur d’Assahafa.com, Abderrahmane Adraoui 》

Dans son entretien avec le directeur Abderrahmane Adraoui, le colonel Jourdain a indiqué qu’à l’issue de la formation, plusieurs rapports ont été rédigés, les uns pour évaluer le travail des officiers canadiens et les autres pour noter la qualité de la formation et le degré d’adhésion des bénéficiaires pour permettre d’améliorer les prestations futures selon les observations relevées.

IMG 20200211 WA0007 - Assahafa

《 Le directeur d’Assahafa.com, Abderrahmane Adraoui, dans son entretien avec le colonel Steve Jourdain au Quartier général des Forces armées canadiennes à Ottawa 》

Le Colonel Jourdain ayant grandement apprécié son séjour au Maroc, n’a pas tari d’éloges sur les villes qu’il a visitées (en plus d’Agadir), notamment Marrakech et Essaouira. Toutefois, il a exprimé son regret de ne pas avoir pu visiter -à cause d’un agenda très chargé- les villes de Casablanca et Tanger ainsi que le sud du Maroc dont il dit avoir beaucoup entendu parler, tout en promettant de se reprendre à sa prochaine visite dans le Royaume.

Rappelons qu’en 2018, le programme d’Instruction et de coopération militaire des Forces armées canadiennes – PICM -, en coopération avec les Forces armées royales marocaines, avait tenu un cours d’officiers de logistique des Nations Unies – CONLU – à l’École Royale du Matériel en la ville Ben Slimane; il s’agissait du premier stage de formation du PICM offert au Maroc qui avait regroupé des participants de 8 pays africains. Précisons que le CONLU a pour rôle de préparer des officiers de la logistique à travailler au sein d’un quartier général opérationnel des Nations Unies lors de missions de maintien de la paix.

Screenshot 20200211 061903 Opera - Assahafa

《 Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, discutant avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, en marge du 33e sommet de l’Union africaine tenu à Addis Abeba, en Éthiopie

Les relations entre le Canada et le Maroc, qui connaissent un net réchauffement, sont au beau fixe et les échanges entre les deux pays vont crescendo. D’ailleurs, il y a de cela quelques jours, en marge du 33e sommet de l’Union africaine tenu à Addis Abeba (Éthiopie), le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a eu des entretiens politiques qualifiés de «constructifs» avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!