Le climat des affaires et les opportunités d’investissement au Maroc exposés au Canada

admin
2022-11-25T08:15:42-04:00
À la UneMarocslider
25 novembre 2022
Le climat des affaires et les opportunités d’investissement au Maroc exposés au Canada

Assahafa.com

La promotion des opportunités d’affaires entre le Canada et le Maroc a été au centre d’une réunion organisée mardi, à Ottawa, à l’initiative de l’ambassade du Royaume dans le pays nord-américain.

Cette rencontre à laquelle a pris part une délégation du Conseil d’Affaires Maroc-Canada (CAMC), affiliée à la Confédération générale des entreprises du Maroc, intervient dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Intervenant à cette occasion, le président du CAMC, Rafik Lahlou, et les aux autres membres de cette institution ont souligné l’attractivité du Maroc, ainsi que ses atouts en tant que pays stable, sûr, et jouissant d’une économie diversifiée, ce qui en fait un marché prometteur et une plateforme émergente pour le commerce et la finance.
Citant le port de Tanger Med, le premier en Méditerranée et le plus grand en Afrique, ainsi que les autres infrastructures modernes qu’offre le Maroc, M. Lahlou a mis en avant les projets économiques d’envergure réalisés par le Royaume dans le but d’accroître sa connectivité avec le reste du monde, ainsi que la vision Royale pour la promotion du développement des relations Sud-Sud.

Les partenaires privés et institutionnels canadiens ont eu aussi l’occasion de partager leurs ambitions et attentes quant aux opportunités d’investissement au Maroc dans nombre de secteurs prometteurs et d’intérêt pour le Canada, telles l’agriculture durable, l’agro-technologie, l’énergie propre, ou encore les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et de la cosmétique.

Outre les membres du Conseil d’affaires Maroc-Canada, la réunion a vu la participation notamment de la députée et coprésidente du Groupe d’amitié parlementaire Canada-Maroc, Rachel Bendayan, le président de la Chambre de Commerce Canada-Afrique, Garreth Bloor, la présidente et directrice exécutive du Conseil Canado-arabe des affaires, Cathy Seguin, la vice-présidente du Conseil canadien pour l’Afrique, Denise Kako, et le directeur à la Caisse de Dépôt et de Placement du Québec, Vito Dellarba.

Ce dernier a indiqué, à cet effet, que le Maroc a été sélectionné par son institution pour bénéficier d’un financement important dans le domaine des énergies renouvelables compte tenu des avancées enregistrées par le Royaume dans ce domaine.

Mme Rachel Bendayan qui s’est dit fière de ses racines marocaines, a exprimé, pour sa part, sa pleine disposition en qualité de co-présidente du Groupe d’amitié parlementaire Canada-Maroc, à soutenir et accompagner toutes les initiatives visant le développement des partenariats d’affaires entre les deux pays.

Dans son allocution, l’ambassadeur de SM le Roi au Canada, Souriya Otmani, a rappelé que malgré toutes les turbulences et perturbations que vit le monde à cause, entre autres, de la pandémie du Coronavirus, le Maroc, sous le leadership royal, a su faire preuve d’une forte résilience face aux chocs économiques.

Au plan bilatéral, la diplomate s’est félicitée de la qualité des relations qu’entretiennent les deux pays depuis 60 ans ainsi que de la volonté affirmée de part et d’autre d’œuvrer pour un partenariat renforcé et mutuellement bénéfique.
Avec un volume d’affaires et d’échanges commerciaux en constante progression et estimé fin 2021 à 1,1 milliard de dollars canadiens, les relations entre les deux pays connaissent un dynamisme qui ne peut que tendre dans l’avenir vers l’établissement d’un partenariat stratégique a-t-elle déclaré.

Le Maroc est actuellement le quatrième partenaire économique et commercial africain du Canada, a en outre rappelé Mme Otmani qui a mis en avant à cette occasion l’engagement du Maroc pour le développement économique de l’Afrique en tant que pilier fondamental de sa politique étrangère, ainsi que les avancées du Royaume sur la voie de la transition vers une économie propre à la faveur du leadership croissant dans le domaine des énergies renouvelables et de la décarbonation de ses secteurs industriels.

La diplomate a incité les membres du Conseil d’affaires Maroc-Canada et les partenaires privés et institutionnels canadiens à forger des partenariats gagnant-gagnant, et à entreprendre des missions économiques et commerciales entre les hommes d’affaires des deux pays pour mieux faire connaître et apprécier les atouts de l’écosystème marocain et les mesures incitatives accordées aux investisseurs étrangers.

Source: maroc.ma

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!