Campagne électorale : l’espace médiatique monopolisé par les dirigeants des grandes villes

admin
À la UneCanadaslider
19 septembre 2022
Campagne électorale : l’espace médiatique monopolisé par les dirigeants des grandes villes

Assahafa.com

À deux semaines de la tenue du scrutin provincial, la mairesse d’Alma en arrive à un triste constat.

Sylvie Beaumont se désole de voir que les élus municipaux des régions peinent à faire entendre leurs revendications depuis le début de la course électorale au Québec, et ce, même s’il existe une véritable convergence au chapitre de leurs préoccupations.

Mme Beaumont souligne que lorsqu’elle a la possibilité de discuter avec ses homologues, elle réalise que leurs inquiétudes sont pratiquement toujours pareilles. Tout comme elle, ses interlocuteurs se soucient de la main-d’œuvre, du logement, des finances et des infrastructures, énumère-t-elle.

Si les voix de ces politiciens se font rarement entendre, c’est que les dirigeants des grandes villes prennent beaucoup de place au plan médiatique, analyse la mairesse d’Alma.

Les élus des plus petites agglomérations doivent donc se débattre de façon importante pour espérer faire passer leurs messages, déplore-t-elle. Sylvie Beaumont n’éprouve aucun malaise à l’idée de devoir livrer de telles batailles publiquement.

Par contre, elle a la ferme intention de demeurer très discrète par rapport à son choix électoral personnel. Mme Beaumont n’entend pas du tout afficher sa préférence pour un candidat en particulier d’ici au scrutin du 3 octobre.

Source: Radio-Canada

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!