Hausse de taxes à prévoir à Saguenay

admin
À la UneCanadaslider
10 août 2022
Hausse de taxes à prévoir à Saguenay

Assahafa.com

Les citoyens de Saguenay doivent s’attendre à une augmentation de leur compte de taxes en 2023.

L’étude du budget ne débutera que dans quelques semaines, mais le sujet a été abordé par le responsable de Commission des finances, le conseiller Michel Potvin, à la séance du conseil de mardi midi.

«On peut se poser des questions avec l’inflation, les hausses du prix de l’essence et des taux d’intérêt», a dit le conseiller quelques minutes avant la levée de la séance.

En point de presse, il a expliqué que bon an mal an, la Ville touchait 2 millions $ de nouveaux revenus, mais devait composer avec de nouvelles dépenses de 10 millions $. Or, ce barème de 10 millions $ sera dépassé à la fin de l’année 2022.

M. Potvin a refusé de préciser l’ampleur de ce dépassement, mais chose certaine, contrairement à l’an dernier, la Ville ne pourra procéder à un gel de la taxe foncière.

«Clairement, il y aura augmentation des taxes, a reconnu la mairesse Julie Dufour en point de presse après l’assemblée. Nous devrons trouver des revenus qui ne sont pas dans les poches des contribuables.»

«Le gel de l’an dernier, a-t-elle poursuivi, était offert par beaucoup de municipalités pour donner un répit aux citoyens après la pandémie. Mais on ne l’a pas promis pour 8 ans non plus», a poursuivi Mme Dufour.

«Le plus important, c’est que la hausse soit à un niveau raisonnable pour les citoyens», a renchéri M. Potvin.

Projets réduits ou repoussés?

La réalité financière obligera Saguenay à revoir bon nombre de projets qui sont dans les cartons.

C’est le cas de la conversion de l’ancienne église St-Édouard de La Baie, appelée à devenir une bibliothèque municipale. Le conseil s’est déjà engagé à contribuer pour 11 millions $, mais selon les évaluations les plus récentes des fonctionnaires municipaux, le projet est désormais estimé à 18 millions $.

«Tout est sur la table. […] Ce sont les conseillers qui vont décider», a répondu le responsable de la Commission des finances lorsqu’il s’est fait demander si certains projets pourraient être revus à la baisse au carrément reportés.

Les conseillers de La Baie aimeraient tout de même que l’appel d’offres pour les plans et devis du projet de l’église St-Édouard soit lancé.

«Il faut aller au bout de l’exercice pour satisfaire les conseillers et le groupe qui a travaillé sur le projet, estime le conseiller Jean Tremblay. Si ça coûte trop cher, on pourra toujours étudier les autres options.»

Source: Tvanouvelles

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!