Course à la direction du PCC : un dernier débat à trois candidats

admin
À la UneCanadaslider
3 août 2022
Course à la direction du PCC : un dernier débat à trois candidats

Assahafa.com

Lors du dernier débat officiel des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC), mercredi soir, il n’y aura pas de public ni de podiums. Seulement trois des cinq aspirants y participeront.

Il s’agit de l’ancien chef progressiste-conservateur et ex-premier ministre du Québec, Jean Charest, du député d’une région rurale de l’Ontario, Scott Aitchison, et de Roman Baber, un ancien député progressiste-conservateur de l’Ontario, que le premier ministre Doug Ford a expulsé du caucus pour son opposition à certaines mesures liées à la COVID-19.

Plutôt que de se tenir sur des podiums individuels, les trois candidats seront placés autour d’une table pour l’événement qui aura lieu à Ottawa. Il sera présenté en partie sous forme de débat et en partie en format table ronde.

Les discussions seront modérées par le président du parti. L’événement sera divisé en deux tours de 45 minutes, les candidats répondant aux questions en anglais pendant la première section avant de passer en français pour la seconde moitié.

Si Jean Charest est parfaitement bilingue, Scott Aitchison et Roman Baber n’ont pas démontré jusqu’ici de capacité à s’exprimer convenablement dans les deux langues officielles du Canada.

Les sujets qui devraient être couverts comprennent les changements climatiques, les peuples autochtones, le leadership, les soins de santé et le Canada rural.

La décision du parti d’organiser un troisième débat après la tenue de deux débats officiels en mai a suscité de vives critiques de la part de certains membres du parti, dont les deux candidats qui ont décidé de ne pas se présenter, Pierre Poilievre et Leslyn Lewis.

L’entourage de M. Poilievre a publié une déclaration affirmant que le député de longue date, qui est considéré par plusieurs comme étant le favori de la course, allait rester concentré sur le fait d’amener les membres à remplir leurs bulletins de vote.

L’équipe de campagne de Mme Lewis a quant à elle informé le parti la semaine dernière qu’elle ne participerait pas au débat de mercredi, affirmant qu’il lui manquait des détails sur le format ou les questions.

Selon les règles du parti, Pierre Poilievre et Leslyn Lewis risquent désormais de se voir imposer une amende de 50 000 $ pour avoir négligé de participer à un débat officiel. L’argent sera prélevé à même le dépôt de conformité de 100 000 $ soumis par les candidats pour participer à la course.

Source: Radio-Canada

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!