La caquiste MarieChantal Chassé quitte la vie politique

admin
À la UneQuébecslider
20 mai 2022
La caquiste MarieChantal Chassé quitte la vie politique

Assahafa.com

Un septième départ survient à la Coalition avenir Québec (CAQ) alors que la députée de Châteauguay, MarieChantal Chassé, quitte la vie politique à la fin de son mandat.

L’annonce devrait être officiellement vendredi après-midi, selon nos informations.

Mme Chassé a été élue en 2018, battant le député libéral sortant, le ministre Pierre Moreau, avec une majorité de 1121 voix.

Le premier ministre l’avait nommée ministre de l’Environnement au début du mandat pour la démettre de ses fonctions moins de trois mois plus tard. Mme Chassé est devenue par la suite adjointe parlementaire du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, pour les dossiers liés à l’innovation, entre autres. Elle a participé cette semaine au dévoilement de la stratégie gouvernementale sur la recherche et l’investissement en innovation.

Dans Châteauguay, le PLQ présentera le président de son association locale, l’avocat Jean-François Primeau, qui a travaillé avec les anciens députés Jean-Marc Fournier et Pierre Moreau, signalait-on cette semaine. De son côté, Québec solidaire mise sur Martin Bécotte, directeur de la Fédération régionale des organismes sans but lucratif d’habitation de la Montérégie et de l’Estrie.

Au cours des dernières semaines, cinq autres femmes membres du caucus caquiste ont annoncé qu’elles ne solliciteront pas un autre mandat : les ministres Danielle McCann (Sanguinet) et Marguerite Blais (Prévost), mais aussi Suzanne Dansereau (Verchères), Émilie Foster (Charlevoix–Côte-de-Beaupré) et Claire IsaBelle (Huntingdon).

Denis Tardif (Rivière-du-Loup–Témiscouata) a décidé de ne pas se représenter en raison d’ennuis de santé.

Après avoir dit en février au quotidien Le Soleil qu’il sera de nouveau sur les rangs aux élections de l’automne, le président de l’Assemblée nationale et député de Lévis, François Paradis, est en réflexion, comme l’indiquait le 98,5 FM vendredi matin. À la CAQ, on considère que le départ de l’homme de 65 ans ne serait pas une surprise.

Source: La presse

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!