Québec versera « plusieurs dizaines de millions » à la Caisse

admin
À la UneQuébecslider
3 mai 2022
Québec versera « plusieurs dizaines de millions » à la Caisse

Assahafa.com

Le gouvernement du Québec remboursera « plusieurs dizaines de millions » de dollars à la Caisse de dépôt et placement pour tout le travail réalisé depuis trois ans dans le dossier du REM de l’Est, a appris La Presse. Et malgré la tournure des évènements, le groupe espère toujours exporter le modèle du REM ailleurs dans le monde.

En vertu d’une entente conclue avec Québec en 2015, CDPQ Infra, la filiale responsable du Réseau express métropolitain (REM), remettra au gouvernement toutes les études qu’elle a réalisées, de même que les devis destinés aux appels d’offres. Cette documentation servira de base à l’élaboration d’une nouvelle mouture du réseau de transport repris en main par Québec et la Ville de Montréal.

Selon nos informations, la contrepartie financière payée par Québec se calculera en dizaines de millions de dollars. CDPQ Infra n’envisage aucune réduction de sa force de travail à la suite de son retrait du projet et concentrera désormais toutes ses énergies à terminer la première phase du REM.

Le groupe croit toujours fermement à la validité de son modèle d’affaires, qui comprend la planification, la conception, la construction et l’exploitation de réseaux de transport collectif.

CDPQ Infra espère être sur les rangs pour réaliser le projet de train à grande fréquence Québec-Toronto. Des discussions sont aussi en cours avec différents partenaires aux États-Unis en vue d’exporter le modèle du REM, indique-t-on.

La filiale de la Caisse estime être l’une des organisations canadiennes qui a le plus d’expertise pour développer de tels ouvrages. Elle dispose en outre de milliards en capital pour réaliser des investissements en infrastructure ailleurs dans le monde, fait-on valoir.

La Rive-Sud « à l’étude »

En conférence de presse, lundi, le premier ministre François Legault a laissé entendre que le projet de transport conçu par la Caisse pour la Rive-Sud de Montréal irait de l’avant. Ce dossier est encore au stade de « l’étude » par CDPQ Infra, selon nos sources, mais n’a pas franchi d’étape subséquente.

C’est le seul projet de transport que la Caisse garde sur sa table à dessin pour Québec à l’heure actuelle. CDPQ Infra avait analysé différents scénarios à la demande du gouvernement Legault, dont un prolongement du REM vers Saint-Jean-sur-Richelieu qui n’a pas été jugé réalisable.

La Caisse compte toujours mettre en service la première phase du REM l’automne prochain. Ce réseau intégré de 67 kilomètres, évalué à plus de 6,9 milliards, servira de « carte de visite » au groupe à l’étranger, croit-on.

Source: La presse

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!