M. NASSER BOURITA S’ENTRETIENT AVEC SON HOMOLOGUE LIBANAISE

journaliste2
À la UneMarocslider
14 juillet 2021
M. NASSER BOURITA S’ENTRETIENT AVEC SON HOMOLOGUE LIBANAISE

Assahafa.com

Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, s’est entretenu, le 14 juillet 2021 par visioconférence, avec la vice-Premier ministre, ministre de la Défense, des Affaires Etrangères et des Emigrés du gouvernement intérimaire de la République libanaise.

Lors de cet entretien, M. Bourita a salué les liens de solidarité et les relations de coopération unissant les deux pays frères.
Dans ce contexte, les initiatives Royales de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, à diverses occasions, confirment l’importance que Sa Majesté attache à la stabilité et à la sécurité du Liban, en l’aidant à surmonter les défis et les difficultés, tant économiques que liés à l’instabilité de l’environnement régional, auxquels il est confronté.
Dans cet esprit, M. Bourita a affirmé que le Royaume du Maroc, qui a toujours appelé au respect de la souveraineté du Liban et de son unité territoriale et nationale, aspire à ce que le peuple Libanais, avec ses différentes composantes, privilégiant les intérêts du Liban, progressent dans la formation d’un gouvernement d’union nationale susceptible de créer une nouvelle dynamique sur la scène nationale, bénéficiant de la confiance du peuple libanais et du soutien de la communauté internationale.

S’agissant de la coopération bilatérale, M. Bourita a exprimé la disposition du Maroc d’actualiser le cadre juridique et d’activer les mécanismes de coopération en faveur de l’intérêt des deux pays et peuples frères. A cet égard, M. Bourita et Mme Akar ont convenu de former un comité consulaire conjoint pour examiner la possibilité de faciliter l’octroi de visas pour les citoyens des deux pays et réfléchir aux moyens d’encourager le recrutement des compétences libanaises au Maroc.

Concernant la coopération dans le domaine académique, il a été convenu de porter le quota de bourses accordé au Liban de 5 à 15 bourses.

Pour sa part, Mme Akar a réitéré les remerciements et la grande reconnaissance de son pays à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour Ses initiatives de solidarité avec le Liban, notamment l’octroi de l’aide médicale et alimentaire, le déploiement d’un hôpital médico-chirurgical militaire de campagne, suite à l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020, outre le don Royal remis à l’armée et au peuple libanais le 16 avril 2021, afin de faire face aux défis économiques et aux répercussions de la pandémie de la Covid-19.

La ministre libanaise a précisé que les initiatives marocaines en faveur de son pays ne datent pas d’aujourd’hui, affirmant que le Royaume s’est toujours tenu aux côtés du Liban dans ses causes nationales depuis l’Accord de Taëf.

Concernant la question du Sahara marocain, Mme Akar a affirmé la position du Liban en faveur de la souveraineté du Maroc sur son territoire, son rejet des entités séparatistes et son soutien à l’intégrité territoriale du Royaume.

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!