Des «inquiétudes» chez la famille royale sur la couleur de peau d’Archie, dit Meghan

journaliste2
À la Unepolitiqueslider
8 mars 2021
Des «inquiétudes» chez la famille royale sur la couleur de peau d’Archie, dit Meghan

Assahafa.com

L’épouse du prince Harry, Meghan Markle, qui est métisse, a fait état d’«inquiétudes» au sein de la famille royale britannique sur la couleur de peau de son fils Archie lorsqu’elle en était enceinte, dans une interview explosive diffusée dimanche soir sur CBS aux États-Unis.

La duchesse de Sussex a indiqué à Oprah Winfrey que ces propos lui avaient été rapportés par son mari, sans vouloir donner l’identité de la ou des personnes ayant eu cet échange avec Harry parce que «ce serait très dommageable pour elles».

Le prince Harry a été informé «d’inquiétudes et de conversations (…) quant à savoir à quel point sa peau (serait) foncée quand il (naîtrait)», a-t-elle dit à Oprah Winfrey à propos de son fils.

Se disant «mal à l’aise» de parler de cette situation, le prince Harry s’est montré avare de commentaires sur l’affaire lorsqu’interpellé par Oprah.

La duchesse de Sussex a également indiqué que le palais de Buckingham avait refusé d’accorder une protection à l’enfant, bien que ce soit la tradition.

Pensées suicidaires 

Meghan s’est par ailleurs ouverte sur ses pensées suicidaires.

«Je ne voulais tout simplement plus être en vie. Et c’étaient des pensées constantes, terrifiantes, réelles et très claires», a dit la duchesse de Sussex, mettant son état psychologique sur le compte de la couverture agressive des médias britanniques.

Elle dit être allée voir des membres de l’institution royale pour demander de l’aide et évoquer la possibilité d’une prise en charge médicale, «et on m’a dit que je ne pouvais pas, que ce ne serait pas bon pour l’institution», a-t-elle ajouté.

Si l’Américaine de 39 ans a dénoncé une «vraie campagne de dénigrement» de la part de l’institution royale et dit ne pas s’être sentie protégée par la famille royale, l’ancienne actrice a pris garde de ne pas attaquer personnellement des membres de la couronne.

Sa relation avec Kate  

Meghan Markle a affirmé dimanche soir ne pas avoir fait pleurer sa belle-soeur Kate, la duchesse de Cambridge, peu avant son mariage avec le prince Harry, contrairement aux rumeurs sur cet incident qui a fait les choux gras des tabloïds britanniques.

Elle a simplement affirmé que ce n’était pas elle qui avait fait pleurer Kate, la duchesse de Cambridge, mais que l’inverse s’était produit lors d’un incident survenu avant son mariage avec le prince Harry, en 2018. Elle a précisé que Kate s’était excusée peu après.

«Le contraire s’est produit, a dit la duchesse. Tout le monde au sein de l’institution savait que ce n’était pas vrai», a ajouté la duchesse.

Mariage secret

Meghan a par ailleurs révélé qu’elle et le prince Harry se sont mariés trois jours avant la cérémonie officielle.

«Trois jours avant notre mariage, nous nous sommes mariés», a affirmé la duchesse de Sussex, racontant qu’ils s’étaient dit oui devant l’archevêque de Canterbury, Justin Welby, avant la grand-messe du 19 mai 2018.

«Personne ne le sait. Mais nous avons appelé l’archevêque, et nous avons juste dit  »Écoutez, ce spectacle, c’est pour le monde, mais nous voulons que notre union soit entre nous »», a-t-elle dit à Oprah Winfrey.

Le couple a aussi révélé que leur deuxième enfant sera une petite fille.

«Avoir un garçon, puis une fille, que peut-on demander de plus ?» s’est réjoui le prince Harry.

«Ils sont prisonniers»

De son côté, le prince Harry a affirmé que son père, le prince Charles, et son frère, le prince William, étaient «prisonniers» du système en tant que membres de la famille royale, une situation qui, a-t-il dit, lui inspire «beaucoup de compassion».

«Mon père et mon frère sont prisonniers» du système, a-t-il dit. «Ils ne peuvent pas le quitter», comme lui l’a fait après avoir réalisé qu’il était lui-même «prisonnier», a-t-il déclaré.

Il a tout de même a dit se sentir «vraiment déçu» par son père, le prince Charles, estimant qu’il ne l’avait pas soutenu durant l’épreuve qu’il a traversée.

«Je suis vraiment déçu», a expliqué le duc de Sussex, «parce qu’il est passé par quelque chose de similaire. Il sait ce que c’est que la douleur», a-t-il dit, racontant que le prince Charles avait même refusé, un temps, de prendre ses appels au téléphone. Harry a toutefois précisé qu’il parlait de nouveau à son père.

«Tout fait» pour rester 

Le prince Harry a assuré que son épouse Meghan Markle et lui avaient fait «tout (leur) possible» pour rester au sein de la famille royale.

«Je suis triste que ce qui est arrivé soit arrivé, mais je sais (…) que nous avons fait tout notre possible pour que ça marche», a-t-il affirmé.

«Oh mon Dieu, nous avons tout simplement fait tout ce que nous pouvions pour les protéger», a ajouté Meghan Markle, à ses côtés. Le couple a annoncé en janvier 2020 qu’il renonçait à son rôle au sein de la famille royale britannique.

Ce dernier a dit n’avoir «aucun regret» et dit plutôt «fier» de ce que lui et Meghan ont fait. Meghan regrette pour sa part avoir cru la famille royale quand on lui a dit qu’elle serait protégée.

Source: Tvanouvelles.ca

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!