La fin pour We Charity au Canada

journaliste2
À la UneCanadaslider
9 septembre 2020
La fin pour We Charity au Canada

Assahafa.com

L’organisme WE Charity, qui a plongé le gouvernement Trudeau dans une controverse, a confirmé mercredi qu’il mettait fin à ses activités au Canada.

«C’est avec une grande tristesse que WE Charity et son conseil d’administration annoncent qu’ils mettent fin aux activités de l’organisation au Canada», peut-on lire dans un communiqué de l’organisme fondé par les frères Craig et Marc Kielburger.

«L’organisation vendra ses actifs pour établir un fonds de dotation pour soutenir les programmes humanitaires internationaux existants de l’organisme de bienfaisance et numériser ses ressources éducatives canadiennes pour un accès à long terme», a-t-on ajouté.

Les cofondateurs Craig et Marc Kielburger ont fait part de cette nouvelle dans une entrevue qui sera diffusée en soirée.

Pour rappel, la controverse a éclaté à la fin juin après que le fédéral eut confié à WE Charity, sans appel d’offres, la gestion d’un programme de bourses de bénévolat étudiant de 543 millions $.

L’affaire a éclaboussé le premier ministre Justin Trudeau et son ex-ministre des Finances, Bill Morneau, qui ne se sont pas récusés des discussions entourant l’octroi de ce contrat, malgré les nombreux liens entre WE Charity et leur famille respective.

L’organisation, qui s’est depuis retirée, a des liens avec des membres de la famille du premier ministre Trudeau et de celui qui était, jusqu’à tout récemment, son ministre des Finances, Bill Morneau.

Dans ce dossier, le premier ministre Trudeau fait l’objet d’une enquête du commissaire à l’éthique – une troisième depuis son arrivée au pouvoir.

Source: tvanouvelles.ca

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!