La CAQ maintient le suspense sur le tramway de Québec

À la UneCanadaQuébecRéseau sociauxslider
26 août 2020
La CAQ maintient le suspense sur le tramway de Québec
Lien Court

Assahafa.com

(Québec) Le gouvernement de la CAQ maintient le suspense : il faudra vraisemblablement encore des semaines avant de savoir s’il appuie tel quel le projet de tramway du maire Régis Labeaume ou s’il entend exiger des modifications.

Geneviève Guilbault a laissé entendre mercredi que le gouvernement Legault n’était pas entièrement satisfait du projet de 3,3 milliards, pour lequel il s’est engagé à hauteur de 1,8 milliard.

« Pour être moderne et efficace, le projet doit avoir une saveur plus régionale, entre autres, en étant intégré au projet de tunnel Québec-Lévis, en prenant en compte la Rive-Sud, les banlieues », a indiqué Mme Guilbault lors d’un point de presse en réaction à une série d’entrevues de M. Labeaume.

Le maire de Québec aurait aimé signer un contrat avec le consortium retenu avant les prochaines élections municipales de novembre 2021. Mais le gouvernement n’a cessé de répéter dans les dernières semaines qu’il lui faudrait plus de temps.

Il invoque des changements dans le projet, soumis par la Ville en juin dernier. Des lignes de trambus — essentiellement un autobus sur voie désignée — ont notamment été abandonnées pour se conformer au cadre budgétaire.

« C’est des modifications importantes », a dit Mme Guilbault mercredi. « Alors on doit les analyser. »

Il est pour l’instant difficile de savoir si le tramway de Québec peut s’intégrer au troisième lien : la CAQ n’a toujours pas présenté son projet. Ça ne devrait pas tarder assure la vice-première ministre.

« On est à la veille de vous faire une annonce ou de vous donner plus de détails sur le projet de tunnel Québec-Lévis. La pandémie n’a pas aidé, ça a été retardé », a-t-elle dit. « Mais dans les prochaines semaines, vous serez les premiers avisés du fait qu’on sera prêts à faire une annonce. »

Un tramway ou autre chose ?

La CAQ a par ailleurs demandé une étude d’achalandage sur la dernière mouture du projet de transport structurant présenté par la Ville de Québec en juin. Elle est attendue pour septembre.

On peut donc s’attendre pour cet automne, avec ces chiffres et une possible annonce sur le tunnel, à une « conversation plus intégrée », aux dires de Mme Guilbault.

Mais est-ce que la CAQ pourrait aller jusqu’à demander l’abandon du tramway, pour lequel la popularité s’effrite dans la capitale ? Geneviève Guilbault n’a pas donné un appui formel au tramway mercredi. Elle affirme également qu’un métro coûterait trop cher à Québec.

« Notre gouvernement croit fermement à la nécessité d’un projet de transport collectif moderne et efficace à Québec », a nuancé la ministre.

Est-ce que le projet pourrait simplement s’ancrer autour d’autobus sur des voies désignées, sans tramway ?

« Il faudra voir, a répondu Mme Guilbault. On va attendre, comme je vous dis, les résultats de l’analyse qu’on est en train de mener. Donc, on va voir ce que disent ces analyses et, à la suite de ça, on pourra tirer les conclusions qui s’imposent sur le projet. »

Source: Lapresse.ca

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!