Meriem Khalil : Sous les feux de la rampe

admin
2020-08-25T15:23:46-04:00
À la UneCultureMarocslider
25 août 2020
Meriem Khalil : Sous les feux de la rampe

Assahafa.com

D’une aisance naturelle sur le plateau, Meriem Khalil est bien connue, depuis deux ans déjà, des téléspectateurs de la chaine télévisée Al Aoula. Hors antenne, cette jeune animatrice de 25 ans se consacre à son autre passion, les Sciences de l’Education. Plus particulièrement, à la pratique artistique comme moyen de développement dans le système éducatif.

Avec plus d’un tour dans son sac, Meriem Khalil mène tambour battant une carrière dans l’audiovisuel, sans pour autant oublier ses études. Jeune enrôlée dans le monde de la télé, elle termine avec brio son master et enchaîne son doctorat dans les Sciences de l’Education, se spécialisant dans l’éducation artistique. Puisqu’en parallèle, elle devient lauréate du Conservatoire de Casablanca en art dramatique français. Animée d’une conviction et d’une persévérance inattaquable sur l’importance de la pratique artistique dans l’éducation, elle enseigne, actuellement, l’art dramatique français dans une académie privée, toutes tranches d’âges confondues. Au programme, diction, improvisation et bien d’autres activités capables de développer le comportement de ses élèves tant au niveau personnel, que social. Comme elle l’explique: «réveiller les consciences quant à la portée de la pratique artistique est mon premier objectif. Il ne faut pas oublier que le théâtre apporte beaucoup d’aisance à l’individu». Puis, elle souligne: «Pour un enfant, son apport est vital puisqu’il lui permet de s’exprimer, d’avoir le sens du partage et l’esprit d’équipe ».

CHERCHEUSEASSIDUE
Elle ne s’arrête pas pour autant là et continue de diffuser son message haut et fort en publiant des essais et en participant à des débats et émissions radio. La dernière en date sur MFM Radio, avec la journaliste Ilham Zidouhia, a remporté un vif succès auprès des auditeurs surtout, les parents soucieux de l‘apport du système éducatif dans le cursus de leurs enfants.

Récemment, elle est intervenue à l’université de Bordeaux, ainsi qu’au Colloque International de l’Education à Montréal portant sur l’Education artistique dans le système éducatif marocain et ce, dans le cadre des échanges entre le Maroc et le Canada. Bientôt, elle soutient sa thèse sur l’éducation artistique et plus exactement, sur les apports personnels et pédagogiques de la pratique théâtrale pour l’apprenant. Une carrière bien tracée pour cette jeune femme aux multiples facettes.

Source: VH

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!