Mohamed Ben Salmane soupçonné d’avoir pirater le cellulaire de Jeff Bezos

admin
2020-01-22T20:22:58-04:00
À la UneInternationalslider
22 janvier 2020
Mohamed Ben Salmane soupçonné d’avoir pirater le cellulaire de Jeff Bezos

Assahafa.com 

la surveillance de M. Bezos, dans un effort pour influencer, sinon faire taire, la couverture faite par le Washington Post sur l’Arabie saoudite, indique une déclaration de l’ONU publiée mercredi matin.

Le piratage présumé du téléphone de M. Bezos, et celui d’autres personnes, nécessite une enquête immédiate des autorités américaines et d’autres autorités pertinentes, dont une enquête sur les efforts […] du prince héritier pour cibler des opposants présumés, peut-on y lire.

Cette déclaration est faite quelques heures après que The Guardian, citant des sources non identifiéesa révélé que le téléphone cellulaire de l’homme le plus riche de la planète a vraisemblablement été piraté par un fichier vidéo envoyé depuis un compte appartenant au prince ben Salmane.

Mohammed ben Salmane

Le prince héritier Mohammed ben Salmane lors d’une conférence à Riyad, le 23 octobre 2018.

PHOTO : REUTERS / BANDAR ALGALOUD/COUR ROYALE SAOUDIENNE

Selon les informations du quotidien britannique, une enquête d’une firme de cybersécurité embauchée par le grand patron d’Amazon a conclu qu’il est hautement probable que le fichier malveillant ait été envoyé le 1er mai 2018 par un message crypté envoyé lors d’une conversation apparemment amicale entre les deux hommes.

Une des sources du quotidien affirme que des données ont été extraites du cellulaire de M. Bezos dans les heures qui ont suivi. La nature des informations récupérées et l’utilisation qui en a été faite par la suite est inconnue.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Fayçal ben Farhan Al-Saoud, a balayé les informations du Guardian du revers de la main. Je pense qu’absurde est le mot exact pour qualifier cette histoire, a-t-il déclaré dans une entrevue accordée à Reuters. L’idée que le prince héritier puisse pirater le téléphone de Jeff Bezos est ridicule.

L’an dernier, le responsable de la sécurité de Jeff Bezos a soutenu que le gouvernement saoudien avait eu accès au téléphone cellulaire de son patron, avant que des informations sur une relation extraconjugale de M. Bezos soient dévoilées par le National enquêteur. Riyad avait nié cette information.

Source : Radio Canada

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!