Washington hausse le ton contre Kaboul avant la présidentielle afghane

admin
2019-09-27T13:13:09-04:00
Internationalpolitiqueslider
24 septembre 2019
Washington hausse le ton contre Kaboul avant la présidentielle afghane

Assahafa  _ Canada

Empêtrés une fois de plus en Afghanistan après l’échec de leurs négociations avec les talibans, les États-Unis ont accusé jeudi les autorités de Kaboul de laxisme contre la corruption, infligeant un camouflet au président Ashraf Ghani, candidat à sa réélection la semaine prochaine.

Le chef de l’État afghan s’était montré très critique à l’égard du texte négocié entre Washington et les talibans, ce qui avait compliqué la stratégie américaine alors qu’un accord semblait imminent. Donald Trump avait brutalement rompu les pourparlers le 7 septembre en invoquant un nouvel attentat meurtrier des insurgés, au moment même où ses négociateurs tentaient justement de surmonter les atermoiements de Kaboul.

Source: AGENCE FRANCE-PRESSE

Lien Court
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
j'accepte!